Microsoft reconnaît donc implicitement l'insécurité de son système malgré les outils existant d'emblée dans Windows® XP SP2 et, plutôt que de l'améliorer, offre un service supplémentaire officiellement pour ne pas faire d'ombre aux autres éditeurs de ce type de logiciels. Rappelons que le seul marché des antivirus représente 4 milliards de dollars et que le marché du logiciel anti-machin, toutes catégories confondues, dépasse 10 milliards, de quoi allécher plus d'un éditeur.

C'est là qu'un petit calcul s'impose :

  • environ 1 milliard de PC dans le monde
  • environ 95 % de PC mal équipés avec Windows®
  • disons 25 % de licences piratées
  • environ 150 € la licence Windows®

Soit environ 110 milliards de dollars dans la poche de Microsoft pour ses licences Windows® uniquement, équivalents à 1 million de développeurs travaillant pendant un an... C'est évident qu'il n'était pas possible de mieux sécuriser Windows® avec si peu ! Dommage pour ceux qui ont payé. Ah parce que vous ne saviez pas que vous l'avez payé en achetant votre PC ?

Maintenant si Microsoft raflait 30 % du marché des anti-machin sur tout le parc, cela leur ferait environ 200 millions d'abonnements mensuels disons à 5 €, soit un nouveau milliard d'euros qui tombe chaque mois ! Il n'y a toujours pas de quoi mieux sécuriser Windows® ? Mais pour quoi faire, puisque les gens payent !!!