Telle est la question très justement posée puisque ces sociétés se porteront d'autant mieux que les utilisateurs ont plus d'ennuis avec les virus, vers, chevaux de Troie, rootkit, etc.

Ne migrez pas sous Linux ou Mac OS X semblent-ils nous dire, car ces plateformes vont bientôt connaître une croissance phénoménale des logiciels malveillants, prédisent-ils. Restez plutôt sous Windows - qui nous assure un fond de commerce bien gras : 4 milliards de dollars en 2005 pour les seuls antivirus...