Dernière mise à jour : 25/11/2007

Ne pas sécuriser sa machine, c'est participer à ces actes

Non, bien sûr tout ceci n’est pas très grave, ça occupe c'est tout, et de toute façon ça n’arrive qu’aux autres, c’est bien connu.

La sécurité informatique c’est cela : s’arranger pour que cela n’arrive (principalement) qu’aux autres. Mais comme les bandits sont aussi de nos jours des experts en informatique, ce n’est pas l’utilisateur lambda qui risque de déjouer tous leurs tours, loin de là… Bien au contraire, se barricader ne suffit plus et il faut adopter une attitude orientée sécurité. Et ne pas sécuriser sa machine ou continuer à télécharger n'importe quoi, c'est participer sciemment ou non à ces actes de banditisme, une sorte de complicité plus ou moins involontaire, avec pour résultat que l'on augmente les moyens d'action matériels des cyber-criminels.

Avec une tentative de connexion toutes les 10 secondes, venant spontanément de la part de machines qui scannent le réseau à la recherche de cibles potentielles, et une tentative sur 5 capable de conduire à l'installation d'un logiciel malveillant (virus ou autres), il est possible de perdre le contrôle de sa machine en moins d'une minute sur Internet haut débit... Le simple fait de lire une page web apparemment exempte de tout soupçon peut vous installer un logiciel malveillant[1]. Il vaut mieux donc prendre de nombreuses précautions. Un article paru en janvier 2007[2] affirme que 25% des machines connectées à Internet participent à ces actes malveillants, et vous ?

Mais quand j'ai acheté ma machine, mon système n'était pas déjà sécurisé ?

Il y a de très grandes chances que non ou que ça n'ait été que partiellement vrai ! Très souvent, les logiciels vendus sur une machine ou sur un CD ne sont pas à jour et donc vulnérables[3]. De plus, sur un système très attaqué comme Windows®, le degré de sécurisation diminue vite avec le temps si on ne s'en préoccupe pas. La sécurité sur Internet est donc l'affaire de tous, pas seulement des experts. Si on vous a laissé croire d'une manière ou d'une autre que vous n'auriez qu'à utiliser tranquillement vos applications, on vous a induit en erreur. D'autant plus que, la sécurité des systèmes s'améliorant, les attaquants ciblent de plus en plus l'utilisateur directement en essayant de le tromper.

La suite

Les 4 articles suivants sont :

Et pour compléter le tableau :

Notes

[1] voir le billet Pages web malveillantes : Firefox bas Internet Explorer par KO... traitant des pages web détournées de leur fonction inoffensive par des pirates

[2] il s'agit de l'article Vint Cerf: one quarter of all computers part of a botnet, Vint Cerf étant considéré comme l'un des fondateurs d'Internet

[3] ils peuvent être détournés de leur fonction afin de permettre à un pirate ou un logiciel malveillant de s'introduire discrètement sur la machine