Auparavant cette opération tenait presque de l'impossible. Il fallait se configurer 3 Wine, un pour chaque IE (5.0, 5.5 et 6.0) et les scripts qui prétendaient le faire ne marchaient que dans des configurations très particulières que peu de personnes arrivaient à obtenir.

Mais maintenant, grâce à IEs 4 Linux, ce qui relevait du calvaire, voire du pur coup de chance, devient d'une simplicité enfantine : on lance le script et hop, 20 Mo téléchargés plus tard, on a IE 6.0, IE 5.5 et IE 5.0 sous Wine, et en français s'il vous plaît ! Même la quasi totalité des Windoziens sont bien incapables d'avoir autre chose qu'IE 6.0 dans leur système !!! Merci Sérgio ;-) .

Remarque : il y a d'autres billets plus détaillés sur d'autres blog avec des subtilités de post-installation que je n'ai pas encore essayées...

et un billet plus général pour les designers web