L'astuce consiste à augmenter l'exposition dans la zone sombre, par le même genre de méthode que celles exposées dans le billet Corriger l'exposition des photos. La difficulté va être de masquer la transition entre la zone corrigée et celle non corrigée, ce que nous ferons avec un calque[1] supplémentaire et en jouant sur son canal alpha[2]. Tout d'abord, voici la photo d'origine sur laquelle on voit très bien... l'assiette !

original

Il faut commencer par dupliquer le calque courant qui contient l'image. Pour cela, aller dans la fenêtre des calques et cliquer sur le bouton dupliquer le calque :

dupliquer le calque

Une fois ce calque dupliqué, il faut désactiver l'affichage du calque d'origine en cliquant sur l'œil en face du calque, puis ajouter un masque de calque[3] au calque copié. Pour créer le masque, il faut cliquer droit sur le nom du calque et choisir l'entrée de menu contextuel Ajouter un masque de calque.... On choisira un masque blanc, d'opacité complète.

ajouter le masque options de masque

Maintenant nous allons créer un dégradé dans le masque, ce qui créera une transparence en dégradé. Il faut choisir l'outil dégradé dans la fenêtre principale du GIMP et vérifier les paramètres du dégradé dans la fenêtre des options des outils :

outil dégradé

On tire alors un trait à la souris dans l'image de la zone claire à la zone sombre[4], et on doit obtenir quelque chose dans ce genre[5] :

dégradé

Une fois que le dégradé semble masquer juste comme il faut la zone claire, il faut réactiver l'affichage du masque d'origine pour la suite et sélectionner l'image dans le calque et non plus son masque. C'est dans la fenêtre des calques que ceci s'opère :

sélection image

On peut maintenant employer une des méthodes décrites au billet Corriger l'exposition des photos pour augmenter l'exposition de la zone sombre. L'effet est normalement indiscutable :

correction flash

Pour terminer, il faut applatir l'image[6], ce qui mélange tous les calques après leur avoir éventuellement appliqué leur masque. Bien sûr l'image résultante peut être encore corrigée en exposition pour donner le résultat final.

final

Voilà qui devrait réduire la proportion de photos d'intérieur ratées !

Notes

[1] une image peut être composée de plusieurs images éventuellement plus ou moins transparentes et se superposant : les calques

[2] la transparence de l'image

[3] le masque d'un calque définit la transparence du calque et se manipule comme une image en niveaux de gris

[4] on peut s'aider de la touche SHIFT pour tracer de traits à des angles bien particuliers

[5] si vous ne voyez aucun changement, c'est que vous avez probablement oublié de désactiver l'affichage du calque d'origine

[6] menu image de l'image, sélectionner Applatir l'image