Dernière mise à jour : 05/11/2008

Non, pas masos car Linux est suffisamment souple pour leur donner un bureau graphique qui, pour le coup, est purement graphique et, surtout, réduit au strict nécessaire (voir les captures d'écran plus bas) :

  • une barre d'icônes bien grandes avec seulement :
    • les applications qu'ils utilisent (voir la liste plus bas)
    • les fonctions utiles (fermer la session et éteindre l'ordinateur)
    • la date et l'heure[1]
  • une souris plus lente avec un curseur plus gros que pour moi
  • aucun menu, pas même contextuel
  • rien sur le bureau
  • évidemment pas de bureaux virtuels !

Et au bout de quelques séances ils savent lancer et fermer les applications qui les intéressent, enregistrer leur travaux sans même savoir lire, et éteindre l'ordinateur. Ainsi après plusieurs semaines ils maîtrisent bien leurs outils, plus que Maman[2] ! Il s'agit de :

  1. GCompris, un « logiciel éducatif qui propose des activités variées aux enfants de 2 à 10 ans », dont le panel d'activités est extensible en langage Python ;-) !
  2. Childsplay, « a suite of educational games for young children, like gcompris »[3]
  3. Pysycache, un jeu simple et amusant pour apprendre à manier la souris, écrit en langage Python ;-)
  4. Tux Paint, logiciel de dessin pour les enfants et qui est visiblement le préféré de ma fille avec Pysycache[4]
  5. M. Patate qui fait partie des Kdegames[5], il s'agit de déguiser une patate !
  6. gedit, un simple éditeur de texte configuré pour afficher de très gros caractères en couleur, mais qui amuse aussi !

NB: on peut même leur faire une session encore plus simple qui ne fait que lancer l'application qui correspond le mieux à leurs aptitudes (voir le billet Créer une session Linux pour les (petits) enfants).

Avec tout ça ils apprennent à manier clavier et souris, à compter ou reconnaître lettres et animaux, à faire travailler leur mémoire ou leur logique, et... à s'amuser !

kid's session

Un dessin de ma fille et M. Patate habillé par moi-même ! (voir en grand)

Donc Linux est un système de choix pour les enfants puisqu'il leur permet d'apprivoiser rapidement l'ordinateur. Et on sait combien il est important de leur donner cette chance. Bien évidemment Linux, en plus, facilite l'administration d'un parc de machines (pour les écoles), réduit les frais d'acquisition et la maintenance, n'a pas besoin de machines dernier cri pour fonctionner, peut être dupliqué à l'infini, etc.[6] Bref il n'y a pas que les enfants qui y gagnent...

Signalons pour finir que leur grand-mère, 65 ans passés, utilise aussi Linux[7] et demande de temps en temps si c'est un Mac qu'elle a : c'est un compliment bien sûr ;-) ! Ceci montre indubitablement que, comme indiqué dans l'article Linux n'est pas Windows un peu controversé dans les commentaires, le frein au passage à Linux vient de ceux qui connaissent suffisamment l'informatique Windows®. Serait-ce simplement la peur de redevenir débutant ? Quel dommage de se brider ainsi.

Post scriptum

Pour les aspects techniques, évidemment tout ça c'est du clic'n run[8] pour l'installation chez Linux Debian et Ubuntu. Mais comme les développeurs des principales applications citées (les 4 premières) ne sont pas sectaires, les Windoziens pourront, manuellement bien sûr :

  1. se rendre sur les bonnes pages des sites web
  2. récupérer le programme d'installation
  3. installer les applications une par une
  4. cliquer sur la bulle de Windows® disant qu'il y a de nouvelles applications
  5. remettre leur menu des applications dans l'ordre alphabétique
  6. enfin pouvoir les utiliser

Chacun sa méthode ! (et il y en a aussi pour les Mac, rassurez-vous)

Détails techniques

Pour ceux qui se demandent comment dépouiller totalement le bureau Gnome, y compris de son menu contextuel, l'astuce consiste à demander à ce que nautilus, le gestionnaire de fichiers de Gnome, ne gère pas le bureau. Il faut pour cela utiliser l'éditeur de configuration gconf (menu Applications → Système) et décocher la case show_desktop dans la section apps → nautilus → preferences. Ceci évite aussi que les enfants ne glissent pas erreur des icônes de la barre sur le bureau. Enfin pour les gros curseurs de souris, il faut installer les curseurs Chameleon du paquet chameleon-cursor-theme.

Notes

[1] parce qu'ils apprennent ça à l'école maternelle

[2] ne lui répétez pas SVP...

[3] une suite de jeux éducatifs comme GCompris

[4] à 3 ans ½ c'est plus facile de dessiner à l'ordinateur qu'avec des crayons, c'est un peu comme coller des gommettes

[5] jeux pour l'environnement de bureau KDE

[6] voir les billets Linux et la défragmentation et À la découverte de Linux : Linux n'est pas Windows® !

[7] dans un environnement graphique plus classique ;-) bien que dépourvu de bureaux virtuels

[8] cliquez et utilisez, à moins que vous ne préfériez la ligne de commande apt-get install gcompris gcompris-sound-fr childsplay childsplay-plugins childsplay-alphabet-sounds-fr childsplay-plugins-lfc childsplay-lfc-names-fr tuxpaint tuxpaint-stamps-default ?