Pour l'installation sous Linux Debian et dérivées, c'est comme d'habitude, il suffit de taper dans une console[1] :

sudo apt-get install agave

Agave a une interface minimaliste comme en témoigne la capture d'écran plus bas. La couleur principale est celle de gauche. On peut en changer en cliquant sur le petit carré de couleur qui lui correspond juste en-dessous, on accède alors à une interface type roue des couleurs pour choisir celle qui nous intéresse. Ensuite il suffit de choisir dans la liste déroulante le schéma de composition des couleurs :

  • complémentaires (complements)
  • autour de la couleur complémentaire (split-complements)
  • 3 couleurs équi-réparties sur la roue (triads)
  • 4 couleurs équi-réparties (tetrads)
  • couleurs similaires (analogous)
  • couleurs dans le même ton (monochromatic)

agave snapshot

Si les couleurs proposées vous plaisent mais sont trop claires, trop foncées, trop pures ou trop grises : utilisez les flèches verticales dans la barre d'outils. On peut aussi revenir en arrière lorsque les couleurs explorées ne donnent pas satisfaction. Enfin signalons la possibilité d'enregistrer les couleurs intéressantes dans la liste des favoris à droite.

Bref, si on fait le bilan, on a vraiment tout ce qu'il faut pour le développement web sous Linux de A à Z :

  • composer des couleurs avec agave
  • dessiner des maquettes avec Inkscape et The GIMP
  • retoucher des photos avec The GIMP
  • créer les pages web avec Quanta ou Kate par exemple
  • tester sous différents navigateurs (Firefox, Opera, Konqueror, Netscape, Webkit/Safari, Internet Explorer, Lynx, ...)
  • envoyer son travail sur le serveur avec lftp ou gftp pour les allergiques à la ligne de commande ;-)

Il n'y a plus qu'à faire passer le message !

PS: petite devinette, comment ai-je découvert Agape ? En allant voir les captures d'écran de Ubuntu Studio ! La curiosité est parfois bénéfique...

Notes

[1] c'est plus rapide que d'ouvrir Synaptic ;-)