Dernière mise à jour : 02/02/2008

Istanbul

Istanbul est un petit outil qui s'insère dans la boîte à icônes du bureau (zone de notification). Comme le montre la vidéo plus bas, on clique sur l'icône pour démarrer ou arrêter l'enregistrement, un clic droit permet de régler quelques paramètres : enregistrement du son ou non, réduction de la taille des images, zone d'écran à enregistrer, enregistrement des effets 3D Compiz. Une fenêtre apparaît lorsque l'enregistrement est terminé. Elle permet de revoir l'enregistrement et de le sauvegarder sur le disque.

Si vous ne voyez pas de vidéo ici, c'est que vous n'avez pas de lecteur Flash installé. Rendez-vous alors sur http://www.adobe.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash

Démonstration de Istanbul dans Mandriva Spring 2007.

(voir en taille réelle en format OGG)

Pour l'installer sous Debian et dérivés, il faut bien sûr installer le paquet istanbul, ce qui donne avec la méthode ligne de commande :

$ sudo apt-get install istanbul

Les Mandriviens remplaceront simplement le « sudo apt-get install » des Ubunteros par leur « urpmi » en tant que root.

On peut ensuite le lancer dans une console ou à partir du menu Applications -> Son et vidéo. Istanbul enregistre tout en format libre OGG dont le taux de compression va vous étonner par rapport à un FLV par exemple (de l'ordre de 2 à 3 fois plus compressé !). Bien sûr dans une page web on aura peut-être intérêt à placer un FLV dans un lecteur Flash[1], mais pourquoi pas aussi la version OGG pour ceux qui n'ont pas Flash. C'est une bonne occasion de montrer les mérites de ce format libre. Pour la conversion en FLV, on peut utiliser ffmpeg en ligne de commande :

$ ffmpeg -i input.ogg output.flv

Vous pourrez en profiter pour fournir une version avec une résolution réduite, plus rapide à charger, en ajoutant l'option -s suivie du nouveau format d'image :

$ ffmpeg -i input.ogg -s 320x200 output.flv

RecordMyDesktop

recordmydesktop est un outil en ligne de commande pour lequel on dispose de deux interfaces graphiques selon l'environnement que l'on préfère :

  • gtk-recordMyDesktop pour Gnome
  • krecordmydesktop pour KDE

L'interface est un peu plus fournie que celle de Istanbul, elle est affichée dès le lancement de l'application (voir la vidéo plus bas). Lorsque l'enregistrement démarre, cette interface disparaît et on retrouve une icône dans la zone de notification pour arrêter l'enregistrement, comme dans Istanbul. Par ailleurs la gamme de paramètres accessibles est plus importante que pour Istanbul, on peut donc dire que cet outil s'adresse à des utilisateurs plus exigeants.

Si vous ne voyez pas de vidéo ici, c'est que vous n'avez pas de lecteur Flash installé. Rendez-vous alors sur http://www.adobe.com/shockwave/download/download.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash

Démonstration de gtk-recordMyDesktop dans Mandriva Spring 2007.

(voir en taille réelle en format OGG)

recordmydesktop n'est pas disponible sous Debian Etch mais sous Ubuntu Gutsy, il sera donc dans la prochaine Debian Lenny (et accessoirement il est déjà dans Mandriva 2007 pour les adeptes). Les paquets concernés portent évidemment le même nom en minuscules :

$ sudo apt-get install gtk-recordmydesktop

ou

$ sudo apt-get install krecordmydesktop

Mon verdict : Istanbul suffit à la grande majorité des cas !

Notes

[1] voir le billet Vidéos Flash : foutu Internet Explorer ! sur ce sujet