Les avantages de DoudouLinux

DoudouLinux est livré en standard avec une cinquantaine d’applications spécialement choisies pour être accessibles aux enfants à partir de 2 ans. Ces applications couvrent les domaines suivants :

  • éducatif → apprendre aux enfants en s’amusant
  • ludique → s’amuser avec des jeux faciles d’accès mais pas forcément simplistes
  • travail → écrire des textes, conjuguer, calculer, communiquer, etc.
  • multimedia → écouter de la musique, visionner des séquences, jouer de la musique

DoudouLinux mini

Au début l’enfant en bas âge sera concerné uniquement par les jeux éducatifs puis, au fur et à mesure de son évolution, on pourra l’ouvrir vers les outils de travail, les jeux ludiques puis les applications multimedia. Un des objectifs est d'amener l'enfant à se rendre compte que l'ordinateur ne sert pas qu'à jouer ou à communiquer (Internet, bureautique), il sert aussi à créer[1].

Au-delà de la démarche éducative, DoudouLinux offre aussi les avantages suivants :

  • DoudouLinux ne nécessite aucune installation, aucune mise à jour, aucune administration
  • on peut l'utiliser partout, le prêter, le donner, le copier autant qu’on veut et comme on veut en toute légalité, comme dans la cours de récré !
  • DoudouLinux.org propose en téléchargement des versions complètes gratuites en plusieurs langues et en proposera toujours
  • DoudouLinux ne touche ni aux données de l’ordinateur sur lequel il s’exécute, ni au système déjà installé dessus
  • DoudouLinux ne va pas spontanément sur Internet
  • DoudouLinux ne contient aucun logiciel malveillant type virus, ver, cheval de Troie, logiciel espion, logiciel publicitaire ou encore espion du clavier
  • comme DoudouLinux s’exécute à partir du CD ou de la clef USB, il ne peut pas non plus être corrompu par des logiciels malveillants[2]

Bref comme indiqué sur le site, « DoudouLinux, c’est aussi facile pour Papa et Maman » ! Et ceci est 100% légal car DoudouLinux est fabriqué en assemblant des logiciels libres dont la licence autorise quiconque à copier, diffuser, analyser et même modifier ces logiciels en toute liberté. Les outils de construction de DoudouLinux sont eux-mêmes publiés sous cette licence pour garantir la liberté de DoudouLinux. Venons-en maintenant aux raisons d'être de ce projet…

L'ordinateur, un produit trop technique

Comme indiqué dans la page DoudouLinux, l’ordi qu’ils préfèrent !, « les environnements informatiques dominant actuellement le marché grand public ne sont pas adaptés aux enfants car ils offrent trop de fonctionnalités et nécessitent une base technique que les enfants n’ont pas ». À quoi sert un menu contextuel lorsqu'on découvre la souris ? De même un menu en cascade pour démarrer les applications n'est pas à la portée d'un enfant qui découvre le maniement de la souris. À la réflexion les fonctions vitales dont tout utilisateur a réellement besoin sont les suivantes :

  • allumer / éteindre la machine !
  • lancer les applications qui l'intéresse (ce qui suppose qu'on y accède facilement)
  • régler le son, l'agencement du clavier et la vitesse de la souris, éventuellement l'écran
  • utiliser des périphériques externes (clef USB, imprimante)
  • retrouver son travail après redémarrage de la machine
  • accéder au réseau et à Internet

Toute fonction supplémentaire est en quelque sorte superflue et, une fois certains réglages faits, l'utilisateur travaille normalement uniquement avec ses applications et éventuellement des périphériques externes. Bien sûr en fonction de l'âge, seule une partie des fonctions vitales listées peuvent être réellement utile. Par conséquent, tels qu'ils sont vendus actuellement, les ordinateurs ne répondent pas aux besoins des enfants mais à celui d'utilisateurs déjà suffisamment à l'aise avec l'informatique.

Pourquoi DoudouLinux et pourquoi pas X ou Y ?

Avant que le troll ne soit lancé, répondons tout de suite à la question que tout le monde va se poser : pourquoi un n-ième CDROM Linux éducatif alors qu'il y a déjà Qimo, EduBuntu, Skolelinux, AbulÉdu, etc. ? Et bien pour les raisons suivantes :

  • les CDROM Linux éducatifs existants sont basés sur des environnements graphiques relativement complexes[3], inutilement pourvus en très nombreuses fonctionnalités dans notre cas
  • ils n'existent souvent que dans une langue (au moins au démarrage), or on ne va pas demander à l'enfant qui apprend à lire dans sa langue de savoir en plus lire une langue étrangère !
  • les applications des ces CDROM s'adressent à un panel trop large d'enfants, OpenOffice convient-il vraiment à un enfant de 6 ans ?
  • l'enfant à initier est tout de suite propulsé dans un environnement qui convient surtout aux plus grands, il n'y a pas de démarche éducative vis-à-vis de l'outil ordinateur
  • les sites web de ces CRDOM sont très techniques et la documentation pour l'utilisateur normal est faible voir inexistante
  • certains de ces projets ne mettent pas à disposition leur code source de manière évidente (voire pas du tout…)

DoudouLinux prend une approche différente. Pour la langue, DoudouLinux est conçu pour pouvoir être facilement généré dans 63 langues différentes[4] ! Pour l'interface DoudouLinux propose notamment à l'enfant un parcours d'apprentissage de l'ordinateur. Ainsi les premières sessions que l'enfant est invité à démarrer ne font que lancer une unique application lui permettant d'apprendre le maniement de la souris puis celui du clavier. Les sessions des niveaux supérieurs l'amèneront vers des environnements de type interface à onglet (façon EeePC™) mais restant minimalistes en fonctionnalités :

  • aucun menu déroutant déroulant
  • rien à savoir lire absolument
  • rien à placer ou déplacer sur le bureau
  • la notion de fichier et de répertoire n’est pas utile pour la majorité des applications de DoudouLinux
  • les fenêtres ne disparaissent pas dans la barre des tâches (il n’y en a pas !)
  • pas de bulles de notification en charabia
  • ne pose pas de questions inopinées
  • tu cliques pas démarrer quand tu veux éteindre !!!
  • etc.

Ainsi c'est DoudouLinux qui s'adapte aux aptitudes de son utilisateur, et non l'inverse… De la même manière le site web tente d'utiliser le vocabulaire le moins technique possible et ne présuppose pas que le visiteur sait déjà ce qu'est un LiveCD - et encore moins Linux.

Prise en main rapide de DoudouLinux

(NB: une version plus étoffée de cette partie du billet est sur le site web)

DoudouLinux est disponible actuellement sous forme de CDROM auto-amorçable (« LiveCD ») ou de clef USB. Au lancement DoudouLinux affiche rapidement un menu de démarrage succinct qui opte pour le choix par défaut au bout de 10 secondes. Ce menu permet de désactiver une persistance des données[5] qui aurait été préalablement activée. Généralement on le court-circuitera en appuyant sur « Entrée » pour accélérer le démarrage.

Au bout d'une ou deux minutes, un nouveau menu apparaît : le menu des sessions (le vrai menu). Elles sont classées en ordre croissant de difficulté : l'enfant de 2 ans qui découvre la souris clique sur la première, l'enfant plus âgé qui veut pouvoir choisir n'importe laquelle de la cinquantaine d'applications installées clique tout en bas. Lorsqu'on sort de la session, par exemple en fermant l'unique application lancée, on revient au menu des sessions. Il n'y a pas de mot de passe !

Pour éteindre, soit on utilise le bouton « Éteindre » dans les environnements les plus complets, soit on appuie sur le bouton d'alimentation de l'ordinateur, le bouton marche/arrêt quoi ! Avant de s'éteindre, l'ordinateur éjecte le CDROM. Il faut appuyer sur « Entrée » une fois qu'on l'a récupéré et qu'on a refermé le lecteur de CD : l'ordinateur s'éteint alors vraiment. C'est pareil pour la clef USB bien qu'elle ne puisse être éjectée !

Remarque : la session la plus fournie permet dans son onglet « Réglage » de régler la sortie son, le volume sonore ou encore d'activer la persistance des données.

Les détails techniques

Et maintenant la question qui brûle les lèvres : c'est basé sur quel Linux ? C'est basé sur Debian Linux, il va donc falloir maintenant éteindre le nouveau troll naissant : pourquoi pas Ubuntu ? ;-) Parce que Debian c'est plus léger, plus stable, ça change moins souvent, et c'est un projet totalement communautaire sans arrière pensée commerciale. Debian est un projet à but d'universalité, DoudouLinux aussi…

Techniquement, DoudouLinux est quasiment un système Linux dit « Debian pur mélange » (cf. Debian Pure Blends), c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'une nouvelle distribution Linux mais d'un Linux Debian construit d'une certaine façon. Toutefois quelques scripts et petites applications développées sur mesure ont été ajoutés afin d'obtenir le résultat escompté. C'est pourquoi DoudouLinux héberge aussi un dépôt de paquets Debian. Il vous permettra de récupérer les fonctionnalités de DoudouLinux qui vous intéressent si vous avez une machine tournant sous Debian ou l'un de ses dérivés comme Ubuntu. Ce dépôt contient aussi des versions patchées de paquets Debian officiels dans le but de corriger des bogues qui ne l'ont pas encore été.

Du point de vue conception, DoudouLinux est conçu de manière à pouvoir produire facilement n'importe laquelle des 63 langues gérée par Debian. Ça ne veut pas dire que le résultat de traduction est parfait pour autant mais disons que le travail est facilité. Par ailleurs on peut aussi facilement changer le menu des sessions ou la liste des applications installées (ce sont des fichiers texte). DoudouLinux cherche donc à être une base suffisamment souple pour pouvoir produire un système dédié aux enfants dans un large panel de besoins.

Enfin côté logiciels on a :

  • GDM pour le menu des sessions
  • LxLauncher pour avoir une interface à onglet
  • des jeux éducatifs : Gamine, Pysycache, TuxPaint, Childsplay, GCompris, Klettres, Kanagram, KHangman, Kgeography
  • des jeux ludiques : gnome-games, gnome-mastermind, gweled, pingus, frozen-bubble, hannah, circuslinux, toppler, abe, supertux, nikwi, ceferino, foobillard, supertuxkart, kolf, etc.
  • des applications multimédia : totem, hydrogen, vkeybd-timidity, etc.
  • des applications pour travailler : opendict, gcalctool, eog, gedit, empathy, pcmanfm, xarchiver, evince, epiphany-browser

On retrouve bien sûr sur le site web la liste des applications.

Et moi, et moi, et moi ?

Si le projet vous plaît, n'hésitez pas à tordre le CDROM dans tous les sens et à en faire la promotion dans votre entourage. J'ai en projet de fournir des supports de communication sous forme papier et des posters à placarder. Vous pouvez aussi participer directement au projet, notamment si vous parlez couramment une langue étrangère ou avez des compétences de graphisme[6]. Le CDROM a en effet besoin d'être correctement traduit dans un langage accessible aux néophytes, le site web devrait aussi être traduit dans autant de langues que le CD et il a surtout besoin d'une charte graphique ! Pour me contacter il y a un lien À propos dans le menu de droite ;-) . Bonnes sessions DoudouLinux !

Notes

[1] Créer des dessins mais aussi de la musique ou encore de nouveaux niveaux dans certains jeux comme Pingus ou SuperTux.

[2] la version clef USB n'est pas modifiable en standard

[3] Gnome ou XFCE en général

[4] Toutefois nous ne pouvons pas garantir la qualité des traductions dans ces 63 langues, du moins pas pour le moment !

[5] cette fonctionnalité permet à un CDROM de conserver les données modifiées d'un démarrage à l'autre, voir la page Persistance des données.

[6] J'ai aussi besoin de personnes connaissant le C++ ou Python voire Php si vraiment vous vous ennuyez le soir ;-)